Protection respiratoire

  • Les masques FFP1 protègent de la poussière et la fumée (de particules solides) gênantes mais ne portant pas directement atteinte à la santé. La concentration maximale admissible de la substance nocive équivaut à 4 fois la valeur maximale d’exposition professionnelle*.
  • Les masques FFP2 protègent des particules solides et liquides portant atteinte à la santé. La concentration maximale admissible de la substance nocive équivaut à 10 fois la valeur maximale d’exposition professionnelle*.
  • Les masques FFP3 protègent des particules toxiques, solides et liquides, ainsi que des particules de substances radioactives cancérigènes, spores, bactéries, virus et enzymes. La concentration maximale admissible de la substance nocive équivaut à 30 fois la valeur maximale d’exposition professionnelle*.
  • Les filtres A1P2 protègent des gaz et vapeurs organiques par ex. des solvants, peintures ou colles, ainsi que contre des particules solides et liquides portant atteinte à la santé. La concentration maximale admissible de la substance nocive équivaut à 10 fois la valeur maximale d’exposition professionnelle*.
  • Les filtres ABEK protègent des gaz et vapeurs organiques et inorganiques, ainsi que des gaz acides, de l’ammoniac et de ses dérivés organiques. La concentration maximale admissible de la substance nocive équivaut à 30 fois la valeur maximale d’exposition professionnelle*.* La valeur maximale d’exposition professionnelle indique la concentration maximale admissible d’une substance tels que gaz, vapeur ou particule en suspension dans l’air (respiré) au poste de travail, pour laquelle il n’y a aucun risque sanitaire même sous une durée d'exposition de 8 heures par jour et 40 heures maximum par semaine.